Elue capitale européenne de la culture pour 2015, la ville de Mons poursuit sa métamorphose avec l’ouverture de l’Artothèque, le Mons Memorial Museum, le Musée du Doudou et le SILEX’S.
L’Artothèque, un lieu unique de conservation du patrimoine au cœur du pôle muséal montois

Quatre missions pour l’Artothèque
Outre ses missions de conservation, restauration et étude scientifique des collections, l’Artothèque assurera également un rôle de promotion du patrimoine montois. Pivot du réseau du pôle muséal, elle servira d’écrin aux œuvres et les rendra accessibles virtuellement.

L’Artothèque rend ses réserves accessibles
l’Artothèque virtuelle lèvera une partie du voile sur l’énorme machinerie que sont les réserves. Dès l’accueil, la réserve visible et la scénographie exploreront cet univers souvent inconnu. En complément des 1000 m² alloués aux réserves, l’Artothèque propose aux visiteurs quelques 380 m² de réserves visibles et virtuelles.

Le centre de documentation des musées de la ville de Mons
150 m² ont été réservés au sein de l’Artothèque pour accueillir le centre de documentation des musées de la ville de Mons. Véritable outil au service du public, ce centre est accessible gratuitement. En outre, son catalogue informatisé est consultable sur place ainsi que dans toutes les bibliothèques du réseau communal de la ville de Mons. Il sera également bientôt disponible sur Internet.

Bruynzeel Storage Systems, partenaire de Mons 2015 et de l’Artothèque
En tant que spécialiste des solutions de rangements pour musées, c’est tout naturellement que Bruynzeel s’est associé à cet événement culturel incontournable. Bruynzeel a rejoint de le réseau Club Mons 2015 Entreprises.

A l’Artothèque, Bruynzeel a mis en place des grilles à tableaux Artestore® Penda pour accueillir les œuvres des réserves visibles. Au centre de documentation, les systèmes de rayonnage mobile ont permis d’optimiser l’espace pour accueillir les près de 9000 titres stockés.

Pin It on Pinterest